AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 UN TRISTE COMPTE DE FEES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: UN TRISTE COMPTE DE FEES   Jeu 18 Déc - 1:20

AK EDITIONS EN LIQUIDATION JUDICIAIRE :
============================

Éditeur de livres sur la féerie, les elfes et autres lutins, Alain Kerlidou (AK Éditions)
a mis la clé sous la porte.
Plusieurs auteurs et illustrateurs y ont laissé des plumes !.


Le tribunal de commerce a prononcé la liquidation judiciaire de AK Éditions. Au 36, rue Victor-Hugo, une affiche annonce « fermeture annuelle jusqu’au 15 septembre ». En vitrine, sur des étagères poussiéreuses, quelques exemplaires des derniers ouvrages publiés par l’éditeur brestois Alain Kerlidou. Au mois d’août dernier, le jury du Salon du livre insulaire d’Ouessant avait distingué un ouvrage édité par AK, “Les Tribulations du petit peuple des mousses”, de Valérie Godwin. Mais l’éditeur n’était pas venu au salon. Depuis quelque temps, des auteurs alertaient systématiquement les organisateurs de salons sur les litiges qui les opposaient à leur éditeur. Ainsi, en juillet, certains avaient tenté de s’opposer à sa présence aux fêtes maritimes de Brest 2008. Pourquoi l’empêcher d’exposer et vendre leurs livres ?
« Il persistait à ne pas nous payer, commente une illustratrice. On ne voulait plus qu’il continue. »

« D'autres valeurs que l’argent »

Dès 2007, deux illustratrices avaient engagé des procédures devant le tribunal de commerce de Brest pour obtenir le paiement de leurs droits d’auteurs. Les sommes en jeu étaient importantes : 26 000 € pour l’une. Et 8 000 € pour une autre. Un accord avait été trouvé pour l’échelonnement des paiements. L’éditeur a effectué deux ou trois versements sur les vingt-quatre promis, puis a arrêté.
AK Éditions était également en conflit avec plusieurs imprimeurs.
Des auteurs peu combattifs ont préféré ne pas poursuivre en justice pour obtenir leurs dûs.
« Pour moi, la somme n’était pas très élevée et comme c’est compliqué, j’ai laissé tomber », explique tout penaud l’un d’eux.

Au total, entre les droits d’auteurs, les créances des imprimeurs et les dettes sociales, le passif s’élèverait à 200 000 €. Un gouffre au regard de la taille de la société. Dans le milieu de l’édition, la mise en liquidation de l’éditeur brestois n’étonne guère.
« Son catalogue ne se renouvelait pas sur un créneau plutôt encombré », analyse un fin connaisseur.

D’abord diffuseur de figurines et de bijoux, Alain Kerlidou s’était lancé dans l’édition en 2003. Son créneau : l’univers féerique.
« Au début, il a eu quelques bonnes parutions avec des ouvrages de qualité », reconnaît un auteur. Avis différent du père de l’illustratrice à qui Alain Kerlidou doit la plus grosse somme: « Il a promis monts et merveilles à de jeunes auteurs un peu naïfs. »

Dans le magazine en ligne Phenixweb, Alain Kerlidou exprimait un souhait :
« Que les personnes ouvrent les yeux sur le merveilleux. Parce que, c’est vrai, nous sommes dans un monde cartésien et je suis attristé de voir la mentalité de certains. C’est boulot, dodo, travail, métro, argent. Surtout argent. Pour moi, il y a des valeurs autres que l’argent. »

(NDLR: surtout quand c'est l'argent...des autres ! )

Alain Kerlidou, élude toujours les questions relatives aux créances vis à vis des auteurs et des imprimeurs et met en cause son diffuseur.

Méfiez vous des doux rêveurs qui se lancent dans ce panier de crabes qu'est l'édition... sans en avoir l'expérience.

En cas de doute sur la solvabilité d'un éditeur, consultez un avocat ou un coach bien informé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://specialauteurs.actifforum.com/
 
UN TRISTE COMPTE DE FEES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELECTION DU GOUVERNEUR DE L' EQUATEUR: LE COMPTE A REBOURS
» [RESOLU] [Aide]HTC HD2 / Manila / Facebook / Modif du compte
» Compte les chiffres...
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre
» lecteur PDF droits d''installation - compte invité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPECIAL ILLUSTRATEURS JEUNESSE PROFESSIONNELS :: NID D'ILLUSTRATEURS JEUNESSE-
Sauter vers: